Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au pignon du jour

Au pignon du jour

------------ Quand ils disent vraiment n'importe quoi ! ------------ Humour, coups de coeur, coups de gueule et mauvais esprit


Un missile et des douaniers : ça fait du bruit dans le Landerneau !

Publié par Sannicolao sur 5 Mai 2013, 18:23pm

120 millions d'euros pour un missile qui fait pschitt, 44 autres millions pour l'administration des douanes qui fait pschitt aussi...

A dix kilomètres près, il y a entre Brest et Landerneau (24 km) le même rapport qu'entre Nantes et Montaigu (34 km). Les deux villes baignent dans les mêmes langueurs océanes si chères au grand Jacques (Brel pas Chirac), les deux bourgs sont consacrés par la même culture populaire. Sa digue pour le second, son bruit pour le premier (qui inspira à Gérard de V. son roman d'espionnage érotico-breton : "Fini d'se taire dans le Finistère").

Car c'est bien le Finistère qui a fait parler de lui en cette fin de semaine ! Avec ce fameux missile M51 _ sans doute baptisé par un militaire amateur de pastis (ceci explique-t-il cela ?) _ qui s'est auto-détruit après avoir été tiré. Un feu d'artifice à 120 millions d'euros ! Allez, soyons honnêtes, c'est pas une perte. De toute façon on allait pas le récupérer ensuite pour le revendre. Et il vaut mieux savoir ce qui cloche AVANT d'avoir à s'en servir. Vaut mieux ne jamais avoir à s'en servir, me direz-vous aussi à juste raison...

Ah, un dernier détail : le missile M51 est produit par EADS, entreprise européenne essentiellement franco-allemande. Ce qui m'a remis en mémoire une récente interview d'un chercheur allemand que "Libé" avait titrée "Si le moteur franco-allemand ne fonctionne pas, l’avion s’écrase" (à propos de l'impact outre-Rhin des déclarations de plusieurs responsables socialistes). Un peu porte-poisse le mec..

ET POUR RESTER DANS LES SPIRITUEUX...

Dans le port de Brest aussi y a des marins qui chantent (De Nantes à Montaigu...) et ont des rêves qui les hantent. Même que ça s'appelle des cauchemars. Comme celui, que vit ce marin (retraité) qui, en 2010, s'est vu réclamer 44 millions d'euros par les douanes de Martinique. "Excès de rhum" a-t-il pensé après avoir cherché à savoir ce qu'on lui voulait sans obtenir de réponse. Mais voici que la même administration revient à la charge et lui demande des intérêts de retard. Boum, 514 000 € de plus sur la note ! Il n'est pas plus inquiet, mais ça commence à l'énerver. Alors il va y avoir une suite...

Laquelle ? Je ne sais pas encore. N'étant ni électronicien ni neurologue, je suis aussi incapable de comprendre ce qui se passe sous le capot d'un missile inoffensif que sous le képi d'un douanier redoutable.

D'où, néanmoins cette suggestion, source de grandes économies pour la Nation : pourquoi ne pas bombarder nos futurs ennemis avec des douaniers ? Voire tout simplement des représentants de notre belle et grande Administration ?

Imaginez un peu les ravages gigantesques que pourrait causer une armée de fonctionnaires français s'abattant nuitamment sur un pays tranquille et serein... C'est cruel, non ? Bachar, méfie toi !

Un missile et des douaniers : ça fait du bruit dans le Landerneau !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

figanieres 08/05/2013 18:56

Espèce de prit salopard! Tous des planqués ces journalistes.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents