Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au pignon du jour

Au pignon du jour

------------ Quand ils disent vraiment n'importe quoi ! ------------ Humour, coups de coeur, coups de gueule et mauvais esprit


Mur des cons ou bien miroir des abrutis ?

Publié par Sannicolao sur 25 Avril 2013, 10:57am

"Tels qu'en eux-même enfin l'éternité les change" (avec l'aide de Stéphane Mallarmé, "le Tombeau d'Edgar Poe")

Une précision d'entrée : je ne m'ajoute pas à ceux qui vomissent de façon générale sur les magistrats. J'en ai connu beaucoup, plus souvent remarquables que consternants. Et puis...

Je vous le dis tout net, il ne faut surtout pas en vouloir aux magistrats du syndicat de la magistrature. Pour plusieurs raisons objectives :

1/ Après avoir tant protesté de leur impartialité, ils ont enfin fait leur "coming out". C'est honorable et courageux.

2/ Ils sont venus au secours d'une handicapée. La Justice était aveugle, maintenant elle y voit clair (les justiciables aussi...). Elle sait qui sont les bons et qui sont les méchants.

3/ Ils ont gardé une âme d'enfant, un esprit potache rafraichissant qui va certainement rassurer ceux qu'ils sont appelés à juger. Demain, à l'énoncé du verdict, un prévenu (ou un accusé) pourra dire " Vous êtes sérieux ? " et s'entendre répondre " Mais non, je blaguais ! "

Situation à rapprocher de celle qu'ont vécu les gendarmes en Corse (du temps du préfet Bonnet) après que leurs collègues aient presque réussi à incendier une paillote de plage : "Moi je mets pas la ceinture et vous vous mettez le feu au restaurant, et tu oses me demander mes papiers ?" Car les gens ont mauvais esprit, tss... tss...

4/ Ils ont rendu un bel hommage posthume à Michel Colucci, dit Coluche, en confirmant sa célèbre maxime : "Les hommes naissent libres et égaux en droits, mais il y en a qui sont plus égaux que les autres".

5/ Ils m'ont bien amusé. Moi qui revendique souvent le droit à la mauvaise foi qui fait rire (surtout la mienne, évidemment), ils m'ont offert un florilège impressionnant de discours et d'arguments d'arguties. Quant aux manipulations sémantiques _ce qu'on appelle la dialectique_ elles ont retrouvé, grâce à eux, une seconde jeunesse.

Quelques exemples :

- "C'est un local privé"... ahahahah ! Je m'imagine dans la salle d'attente de mon médecin (local privé) et voir ma photo parmi d'autres sur le mur sous la rubrique "Plus rien à faire".

- "C'est un local privé" (bis). ahahahah (bis). Vont-ils vont devoir jeter les enregistrements de conversations privées, les documents privés ?

- "Je trouve ça maladroit, même s'il y en a qui ont banalisé le mot con" (Alain Vidalies, fine allusion au casse toi pov'con" de Sarkozy) ahahahaha ! Banaliser le mot le plus utilisé de la langue française, faut le faire ! Peut-être que M. Vidalies, lui, ne le prononce jamais, c'est mal élevé ma chère.

- "C'est inapproprié" (Marisol Touraine) ahahahah ! "Pour le gâteau c'est la fourchette à entremets. La fourchette à huîtres, c'est inapproprié !" disait-elle à ses gniards en ajoutant "Petits polissons, arrêtez d'embêter grand-mamy, ne le jetez plus au chien et rendez-lui son dentier."

- "Il y a des choses qui ne se font pas" (Claude Bartolone) ahahahah ! Le prédident de l'Assemblée Nationale devrait suggérer que cette phrase soit ajoutée au code pénal. Un violeur, par exemple, devrait pouvoir s'entendre dire "Il y a des choses qui ne se font pas". Et pourquoi pas aussi "Surtout sans préservatif. Elle aurait pu vous contaminer malheureux !" . On appellerait ça un rappel à la loi.

- "Vous avez le droit de porter plainte, je ne donnerais pas d'instructions contraires" (Christiane Taubira) ahahahah.... c'est la meilleure. Maintenant avant de porter plainte il faut demander à la Garde des Sots (je l'ai fait exprès...) si on a le droit de le faire ? Merci madame...

- "Une manipulation ?" se demande mon confrère Bruno Roger-Petit (nous ne partageons que la carte de presse). A voir ici : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/846553-la-sarkozie-vedette-du-mur-des-cons-du-syndicat-de-la-magistrature-une-manipulation.html. Un réel chef d'oeuvre dans l'art de tordre la réalité pour lui donner l'apparence que l'on souhaite. Là si on rit c'est purement nerveux.

- Enfin Anna Cabana, du magazine le Point, s'interroge sur la coïncidence entre la demande de Sarkozy de faire annuler la procédure qui le vise et la révélation de ce mur des cons.

La pauvre, elle n'a pas compris une chose toute simple : quand bien même aurait-elle raison, que cela serve un "coup" politique... peut-être. Mais on s'en fout ! Il y en a tant, et de toutes parts. Ce qui compte c'est l'existence même de ce mur. Et l'on pourra tirer devant lui tous les rideaux que l'on veut, derrière c'est du dur !

Mur des cons ou bien miroir des abrutis ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Che Guevara 27/04/2013 10:29

Je comprends pas tout le tapage que provoque ce mur. Acte de niveau 6ème -5ème option art plastique qui discrédite ses auteurs, ça ne fait aucun doute, mais ce genre de pratique (rumeurs, cassage de sucre sur le dos, mails douteux etc) ça existe dans toutes les professions, non? ça fait même partie du jeu. Alors pourquoi on s'offusque?
C'est comme si on allait faire un tour près de la machine à café d'un syndicat, ben faut pas s'attendre à un café philo non plus...
bisous

Sannicolao 03/05/2013 17:41

Tout à fait !

VERRIE 03/05/2013 15:52

Sauf qu'ils ont tout pouvoir, qu'ils devraient être neutres, qu'ils ont affiché (en dehors de personnalités de droite), les portraits d'un courageux père endeuillé à cause d'un récidiviste en liberté....cela dénote leur parti pris

Sannicolao 27/04/2013 14:37

Ce sont les gens qui rendent la justice, ça change bcp de choses :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents