Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au pignon du jour

Au pignon du jour

------------ Quand ils disent vraiment n'importe quoi ! ------------ Humour, coups de coeur, coups de gueule et mauvais esprit


Venaco : coupable d'avoir été assassiné

Publié par Sannicolao sur 11 Mars 2013, 10:20am

Lu sur BFM TV ce lundi 11 mars à propos du meurtre d'un homme à Venaco (2B) :

"La victime, un homme âgé de 37 ans, avait déjà été condamné pour meurtre en 1993"

Rien ne vous choque ? Moi, c'est le mot "déjà"... Sans lui rien à dire. Mais là je ne comprends plus. A moins d'assimiler sa mort à une nouvelle condamnation... ce qui n'est sûrement pas l'intention de l'auteur de cette brève.

En fait, il s'agit ici d'une sorte d'inconscient médiatique. L'emploi du terme "déjà" a un sens terrifiant : la victime, l'homme assassiné, est mise au même niveau que son meurtrier. Il est considéré ipso facto comme se retrouvant au coeur d'une nouvelle affaire de meurtre. Fût-ce au prix de sa propre mort. Le malheureux devient ainsi une sorte de récidiviste du fait divers criminel !

J'avoue que quel qu'ait été son passé, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour sa famille et ses proches pour lesquels ce "déjà", cette salissure posthume, est d'une inutile cruauté.

On notera évidemment que le carcan imposé des règles de la brève (nombre de signes, nombre de mots, temps imparti, etc) favorise ce genre de faute. Mais là, en l'occurrence, il s'agissait plutôt d'enlever un mot que d'en rajouter.

Il suffisait de réfléchir...

Venaco

Venaco

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents