Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au pignon du jour

Au pignon du jour

------------ Quand ils disent vraiment n'importe quoi ! ------------ Humour, coups de coeur, coups de gueule et mauvais esprit


Foutez donc la paix aux enfants !

Publié par Sannicolao sur 25 Mai 2013, 21:26pm

C'est bien beau de s'indigner chez soi en regardant sur sa télévision des reportages sur les enfants-soldats, les enfants-martyrs, les enfants-esclaves... Alors, allez manifester, c'est votre droit, mais sans eux !

J'étais encore lycéen quand, passionné de photo et d'images, je me rendais sur les lieux des "manifs", persuadé d'y trouver de la "matière".

J'étais jeune, ça bougeait... et je ne me sentais pas encore attiré par les natures mortes. Alors qu'aujourd'hui, avec le manque de souffle, j'aime bien essayer de rattraper les escargots.

En tout cas, cette fréquentation des mouvements politico-syndicalo-sociaux m'a ouvert les yeux sur bien des choses.

UNE FOULE, UN GRAIN ET QUELQUES MONSTRES

Je dois encore avoir, quelque part, un petit film super 8mm d'une manif, place Castellane à Marseille, en soutien au régime communiste cambodgien (je suppose qu'il était menacé par l'Oncle Sam ?). Les amis de Pol Pot étaient eux aussi plus ou moins habillés en rouge... Leur est-il monté aux joues en découvrant le fou furieux, le monstre absolu qu'ils soutenaient ? Je ne sais pas.

Ce que je sais, en revanche, c'est que, malgré mon jeune âge, j'avais été très choqué de voir des enfants de moins de dix ans marcher en tête des cortèges, agrippés aux banderoles.

Même sentiment en les retrouvant embrigadés par leurs parents, défilant contre la guerre du Vietnam.

Et ça a continué, année après année... Pour la Sécu, pour la défense des acquis sociaux, pour les retraites, pour l'hôpital public, pour l'école libre...

SALE MANIE

Aujourd'hui, cette sale manie _ obliger des enfants à participer à des manifestations _ me révolte toujours autant ! Et même de plus en plus. Ce n'est pas une question de politique, De gauche, de droite, du milieu, du dessus ou du dessous... C'est juste une question d'humanité et de bon sens.

Comment peut-on être irresponsable au point de faire courir des risques à ses gamins ?

Comment peut-on être malhonnête et s'abuser soi-même, en pensant que si problème il y a ce sera la faute des autres ? Leur responsabilité...

PAR PITIE FOUTEZ LEUR LA PAIX !

Les enfants ont besoin de passer leur dimanche à jouer, à lire, à aller au cinéma, à faire du sport, à embrasser leurs grands parents, à flirtailler avec leurs petits cousins et cousines, à faire la ronde dans les champs...

Ils n'ont pas besoin de défiler ! Vous n'avez pas le droit de leur faire perdre une seule minute de leur enfance pour satisfaire vos convictions d'adultes. Fussent-elles sincères et justifiées.

LE MYTHE GAVROCHE

"Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire

Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau..."

Laissez donc Gavroche à la littérature, Victor Hugo n'a pas écrit que les Misérables. Relisez plutôt "La lettre à Villequier".

Foutez donc la paix aux enfants !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LAURENCE 27/05/2013 16:05

C'est moins la privation du loisir dominical qui m'inquiète que l'embrigadement, le coup de force affectif des parents sur la formation idéologique des enfants. Je me souviens d'une petite fille de sept ans qui m'expliquait avec une grande conviction que le président, il était très très méchant avec les maîtresses... Je me demande si cela ne concoure pas à la fabrique des adultes embrigadés qui n'arrivent plus à considérer le désaccord politique comme une bonne occasion de s'entraîner à la dispute, c'est-à-dire à la discussion argumentée et à la réflexion, et qui y opposent une fin de non-recevoir plus ou moins indignée, pour cause de monstruosité rhédibitoire... Quel dommage ! Je me souviens des déjeuners en famille de mon enfance, où toutes les sensibilités et tous les partis étaient réunis autour de la table, et que cela bataillait avec affection et estime ... Rien à voir avec l'ambiance crispée, inquisitoriale et de mauvaise foi qui sévit aujourd'hui dans tant de milieux.

Sannicolao 27/05/2013 18:44

Tout à fait d'accord avec vous. J'ajouterais même que soit on "bataillait avec affection et estime", soit on n'abordait pas certains sujets devant les enfants.

Sannicolao 26/05/2013 17:59

Pas du tout... je filmais et photographiais. J'étais bien trop timide pour aborder les manifestantes...

Figanieres 26/05/2013 09:35

Allons, allons un peu de sincérité, si tu allais sur les manifs à l' époque,c'était pour draguer les petites gauchistes, comme tout le monde. Cela dit, il est vrai qu'une poussette sur une manif, c'est franchement ridicule.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents