Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au pignon du jour

Au pignon du jour

------------ Quand ils disent vraiment n'importe quoi ! ------------ Humour, coups de coeur, coups de gueule et mauvais esprit


Docteur Knock au chevet de la Grèce

Publié par Sannicolao sur 13 Mai 2013, 19:23pm

Vous, je ne sais pas. Mais moi, plus j'entends parler les experts en économie plus j'ai l'impression de relire Jules Romain et d'entendre Louis Jouvet dans "Docteur Knock ou le triomphe de la médecine" .

Notons combien il est troublant que l'économie soit une matière (dire science me parait présomptueux) qui ne possède pas son propre vocabulaire. Ses codes, son jargon... oui. Mais pas son vocabulaire.

Quand les "affaires" du monde tournent à peu près elle emprunte ses mots au parler guerrier : stratégie, offensive, conquête (de nouveaux marchés) ... C'est du Clausewitz.

Quand ça va mal, comme aujourd'hui, elle se tourne davantage vers la médecine : cure d'austérité, remède de cheval, fièvre (des marchés)... C'est du Knock.

LES INVENTEURS D'HIPPOCRATE

La Grèce, qui a tout de même inventé Hippocrate, a le douloureux privilège de conjuguer les deux paraboles. On la croirait soignée par un médecin militaire à l'ancienne. De ceux qui vous disaient "Si ça ne vous guérit pas c'est que vous êtes foutu", tandis que le trouffion qui jouait les infirmières ajoutait avec un sourire mi-niais mi-sadique "De toute façon, mourir de ça ou d'autre chose".

La terreur devenait alors un remède, on guérissait par peur d'avoir à les revoir.

Les Grecs en sont un peu là. Confrontés à une sorte d'acharnement thérapeutique. Une thérapie dont ils souffrent bien plus que de leur mal d'origine et dont on leur affirme qu'il n'y en pas d'autre. Et que, de toute façon, c'est interdit d'aller voir ailleurs. Tous en rang et rendez-vous chez Knock qui dira d'eux : "Leur tort, c'est de dormir, dans une sécurité trompeuse dont les réveille trop tard le coup de foudre de la maladie".

Avant d'ajouter évidemment : "ça vous grattouille ou ça vous chatouille ?"

ATTENTION AU DOCTEUR

En France, on n'a plus qu'une peur, c'est de croiser nous aussi ce bon docteur qui ne verra en nous que "des malades qui s'ignorent" .

Aussi contagieux que le professeur Schwartzenberg, aurait dit Pierre Desproges, Knock évitait de se regarder dans les miroirs : "Que voulez-vous, cela se fait un peu malgré moi. Dès que je suis en présence de quelqu'un, je ne puis m'empêcher qu'un diagnostic s'ébauche en moi... même si c'est parfaitement inutile et hors de propos. A ce point que, depuis quelque temps, j'évite de me regarder dans la glace".

Un détail inquiétant : après la pièce, il y eut le film de et avec Jouvet.

Et savez-vous où il avait été tourné ?

En Corrèze... c'est inquiétant, non ?

Docteur Knock au chevet de la Grèce
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents