Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au pignon du jour

Au pignon du jour

------------ Quand ils disent vraiment n'importe quoi ! ------------ Humour, coups de coeur, coups de gueule et mauvais esprit


Dieu et René ne s'entendent plus

Publié par Sannicolao sur 28 Mai 2013, 15:55pm

11 août 1941. Normandie. Rassemblée autour des fonts baptismaux d'une petite église, la famille de René, et quelques proches, n'a d'yeux que pour le nouveau-né emmitouflé de dentelle blanche.

Dehors c'est la guerre. Ou plutôt l'occupation. Nul n'imagine encore que dans trois ans, sur une plage pas très loin d'ici, débutera la libération de la France. Pour l'heure, le parrain et la marraine s'engagent, par la force de quelque formule religieuse consacrée, à prendre soin de René. Un cri soudain déchire le silence. Le prêtre vient de verser un peu d'eau froide sur le front de l'enfant. Sa mère l'essuie en souriant.

Dieu et moi c'est fini !

Soixante et dix ans plus tard, se disant révolté par les déclarations du pape contre l'usage du préservatif, René demande et obtient d'un tribunal que toute trace de ce baptême soit effacée des registres du diocèse. "Je n'ai aucune animosité à l'égard de la religion. Mais, moi, je n'en fais plus partie, point final. C'est personnel " a expliqué René, membre de "L'association de défense de la laïcité".

Heureusement c'est "sans animosité"...

Je n'ai pas bien compris pourquoi le diocèse a fait appel de cette décision, mais la nouvelle audience d'appel se tient aujourd'hui, en présence d'un haut responsable de la "Fédération Nationale de la libre pensée" (4000 adhérents).

Les avantages de la France et du catholicisme

La France parce que nous vivons vraiment dans un beau pays ! Un pays dans lequel l'ouvrier-boulanger à la retraite (René) n'hésite pas à prendre le temps et la peine d'aller en justice pour effacer les traces d'un pur symbole.

A l'heure où d'autres se sont battus pour se marier dans la combinaison qui leur plaisait, pourquoi n'aurait-on pas le droit de se démarier d'avec le petit Jésus ? Il y a tout de même des choses plus futiles que ça ! Non ?

Quant au catholicisme (j'aurais du dire christianisme) son avantage est d'être limité à une mini baignade.

Imaginez donc un peu le sort des malheureux qui, animés du même désir légitime d'effacer toute trace d'appartenance religieuse, sont obligés d'avoir recours à la chirurgie réparatrice... Seule façon de faire disparaitre la circoncision.

Dieu et René ne s'entendent plus
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents